4ème journée de championnat d'excellence, OUF!!!!!!!

22 octobre 2015 - 22:49

Lectrices, lecteurs,

4ème journée de championnat excellence

15H00

Beau temps

Stade Michel Hourlier

40 spectateurs environ

Le beau temps était présent "au stade Michel Hourlier" ce dimanche pour voir l'ESEN remportait sa première victoire de la saison de belle manière face au leader Prémontré St-Gobain, dommage que la fin du match ait gâché un peu le tableau.

Esen 3-1 Prémontré-St-Gobain (mi-temps 1-1)
Buts pour l'esen Baptiste Dasilva (42ème), Maxime Bréjard (59ème), "Magic" Laly (65ème) et pour Prémontré-St-Gobain Guillaume Richet (18ème)

Arbitres: Mr Alain Lengrand assisté de Mrs Yannick Martin et Frédéric Hornick

ESEN: 1) Yoan Deneaux, 2) Fabrice Bridoux, 3) Yann Baert, 4) Alexandre Pierre (cap.), 5) Clément Vasseur, 6) "Magic" Laly, 7) Florian Girard, 8) Jonathan Coussautier, 9) Maxime Bréjard, 10) Robin Ducreux, 11) Baptiste Dasilva, 12) Eddy Bouché, 13) Johan Fournanise, 14) Alexandre Awenengo-Dalberto

Coachs: Jacky Pacquis et Benjamin Dasilva

Prémontré-St-Gobain: 1) Romain Braillon, 2) Jérémy Krajewski, 3) Ludovic Deré, 4) Bérenger Drop (cap.), 5) Clément Braillon, 6) Gautier Lutigneaux, 7) Mathieu Fayeulle, 8) Mathieu Jankowski, 9) Guillaume Richet, 10) Aurélien Fayeulle, 11) Romain Bocahut, 12) Corentin Muller, 13) Mohamed Elmokhtari, 13) Baptiste Pourrier

Coachs: Eric Muller et Christian Vandenhove

Le Match

18ème, coup franc en mini corner de Romain Bocahut sur la tête de Mathieu Jankowski qui remet dans le paquet devant le but, dans une forêt de jambes Guillaume Richet pousse la balle au fond des filets (0-1)

19ème, "Magic" Laly dans la surface trouve Robin Ducreux qui ne peut conclure en butant sur Romain Braillon le portier visiteur.

28ème, Au corner Romain Bocahut, reprise de la tête de Mathieu Fayeulle dans la surface, Yoan Deneaux est à la parade

38ème, Fabrice Bridoux déborde sur l'aile droite en éliminant deux joueurs visiteurs, son centre trouvera Robin Ducreux qui d'une frappe à l'entrée de la surface oblige Romain Braillon à une belle parade

40ème, Alexandre Pierre le capitaine de l'ESEN joue en une-deux avec Robin Ducreux qui transmet en profondeur à Florian Girard mais en core une fois Romain Braillon sauve sa cage.

42ème, lancé en profondeur par "Magic" Laly, Baptiste Dasilva part sur son aile gauche, entre dans la surface, excentré arrive à battre le portier visiteur dans un angle fermé sortie à sa rencontre (1-1)

MI-TEMPS

2ème période

48ème, Mathieu Fayeulle pour Prémontré St-Gobain transmet à Guillaume Richet qui s'engouffre dans la surface sa frappe du gauche passera à quelques centimètres du poteau gauche de Yoan Deneaux le portier local qui était battu.

54ème, Baptiste Dasilva récupère le ballon sur l'aile droite bien servi par Robin Ducreux, personne ne vient le gêner, voit Romain Braillon le portier visiteur s'avançait sur lui, enroule du gauche à 25 mètres le ballon part au fond des filets, mais c'était sans compter sur Bérenger Drop le capitaine des visiteurs venant in-extremis dégager la balle devant son but, sur le corner  Maxime Bréjard récupère aux 18 mètres, donne à Eddy Bouché qui pivote et frappe du gauche au dessus du but de Romain Braillon.

59ème, Maxime Bréjard récupère un ballon dégagé par la défense visiteuse sur l'aille gauche, sans se poser de question des 30 mètres, il tente une frappe en feuille morte qui lobe Romain Braillon et vient se loger dans le fond des filets (2-1)

65ème longue transversale de Yann Baert pour Eddy Bouché qui dévie sur la tête de Robin Ducreux pour "Magic" Laly en profondeur, à 25 mètres décroche sa frappe "magic" ne laissant aucune chance à Romain Braillon le portier de Prémontré S-Gobain (3-1)

79ème, Mohamed Elmokhtari entre dans la surface côté droit sa frappe vient heurter la transversale du but gardé par Yoan Deneaux.

Nous jouons la 90ème minute avec cinq minutes de temps additionnel accordé par Monsieur Alain Lengrand, lorsque que quelques bousculades entre joueurs partent de tout côté,  Maxime Bréjard est expulsé pour une tentative de coup de point (dixit le corps arbitral) sur adversaire voulant intervenir suite à la mise à terre d'un collègue, les visiteurs ne mettant pas le ballon en touche, a eu le mérite d'énerver certains locaux, en finalité sur l'ensemble de ce match, ce doit être 3 cartons jaunes et un rouge pour le club local alors que pour ce dernier le match était plié.Je voudrais dire aux joueurs que certaines fautes sanctionnées sont acceptables mais dans ce cas présent, cela fait "mal aux fesses" car la note va être salée, petit rappel: l'an dernier c'est aux alentours de 900 euros de sanctions transformées en amendes qui sont sorties des caisses du clubs, nous devons toute l'année trouver des solutions pour faire entrer de l'argent prient bien évidemment sur notre temps les week-end où il n' y a pas de matchs, nous ne faisons pas payer les "cartons", nous ne faisons pas payer les entrées spectateurs et nous faisons une buvette et bien ce week-end nous allons encore être déficitaire.Je vous demande personnellement de rester mettre de vos nerfs et d'éviter les sanctions inutiles car cela commence à faire beaucoup.Nous nous efforçons en dehors du terrain de donner une bonne image lorsque nous recevons à "Michel Hourlier", spectateurs, visiteurs, équipes et arbitres, sur le terrain, faites en de même et n'oubliez pas que des enfants vous regardent.

MERCI A TOUS ET BRAVO POUR LA VICTOIRE




 

Commentaires

Staff
Maxime Bréjard
Maxime Bréjard 23 octobre 2015 12:58

Effectivement Fred et Alex vous avez tous les 2 raisons.. Sauf qu'en temps qu'éducateur je n'aurai jamais dû réagir comme cela.. Mais quand il s'agit de protéger un partenaire je ne réfléchis meme pas j'agis.. Donc vraiment désolé au club pour cette sanction financière à venir et désolé pour l'image donnée de ce sport aux personnes présentent, je regrette vraiment.. À bientot tout le monde

Alexp02 23 octobre 2015 11:02

Salut Fred. Merci pour ton résumé et ton analyse. Effectivement les joueurs sont les premiers responsables des cartons qu’ils prennent, quelque en soit la raison. En revanche, il peut arriver que le corps arbitral ait lui aussi sa part de responsabilité. Et c’est précisément ce qu’il s’est passé. Je m’explique. Les arbitres du dimanche, lorsqu’ils sont officiels, sont les garants du bon déroulement du match : c’est une mission d’ordre publique pour laquelle ils perçoivent de l’argent. Ceci les engage donc à veiller à la bonne tenue de la rencontre, dans le respect général. Or à 3-1 dans un match rugueux mais plié, où la tension commence à monter, quel est l’intérêt d’annoncer 5 minutes d’arrêts de jeu, et de siffler finalement à la 98ème minute ? Devant veiller également à l’intégrité physique des joueurs, l’arbitre est tenu de prendre ses responsabilités et les décisions appropriées. Pourquoi à 5 minutes de la fin, ne pas arrêter le jeu alors qu’un joueur est à terre (car ce n’est pas à l’équipe qui est en possession du ballon de le faire) ? Je précise que ceci est arrivé deux fois coup sur coup, et que les esprits se sont échauffés petit à petit. Pourquoi aussi déjuger ses assistants et rendre le ballon à l’équipe qui attaque et qui est menée ? L’arbitre doit être pédagogue et lucide, il doit tenter de calmer les esprits (et non pas attiser les frustrations des joueurs par des attitudes hautaines et des remarques déplacées) ; or là ça n’a pas été du tout le cas. Les états d’âmes d’une personne devant être impartiale ne doivent pas influer sur le cours du match. Pourquoi suite à cette échauffourée mettre un carton rouge direct à un seul joueur (avec qui il y avait un contentieux depuis le début du match), alors que d’autres sont aussi impliqués et responsables de cet incident, et n’ont même pas été avertis ? Bon, après tout, l’erreur est humaine, surtout à la fin d’un match où tout le monde est fatigué, et où il est difficile de garder toute sa lucidité. En revanche camper sur ses positions à la fin du match, avec malgré tout un peu plus de recul qu’au moment du fait, et écrire sur le rapport « coup volontaire » alors que les joueurs adverses sont allés lui signifier après le match qu’aucun coup ne leur avait été porté, ça dépasse la simple erreur d’arbitrage involontaire et innocente : c’est de l’autoritarisme pervers et sadique, et ça c’est inacceptable. Des décisions contestables, il en arrivera toujours, je le comprends et je l’accepte. Surtout dans un sport où la plupart des décisions arbitrales sont soumises à un jugement subjectif (le foot est ainsi fait), qu’il est donc possible d’influencer (par des contestations, simulations, éxagérations...). Alors pardon pour ce qui s’est passé à la fin, mais la multiplication des erreurs grossières et tendancieuses, et l’attitude générale de l’officiel pendant et surtout après le match, me confortent dans l’idée que ce jour là, toute la responsabilité n’est pas à rejeter aux seuls joueurs.

  • franck lasne
    13 juillet

    Franck Lasne

    Joueur

    30 ans

  • Eric Charlier
    23 juillet

    Eric Charlier

    Supporter

    36 ans

  • Cacal Lequeux
    12 juillet

    Cacal Lequeux

    Joueur

    40 ans

  • 2 Edinho Alves
    3 juillet

    2 Edinho Alves

    Joueur

    23 ans

CONCOURS DE PRONOSTICS

Les Pronostics de Fred !!!

Inscrivez-vous et tentez votre chance !!!